Nos étoiles contraires de John Green

Bonjour tout le monde,

Grande amatrice de lecture, je viens de terminer un livre qui ne m’a pas laissé indifférente. Il s’agit d’un livre écrit par John Green, Nos étoiles contraires.

Je pouvais l’imaginer. Je pouvais m’en souvenir. Mais je ne pourrais pas le revoir. J’ai compris alors que les hommes ne peuvent se satisfaire de rêves réalisés, car il reste toujours l’idée que tout peut être refait, en mieux.

Nos étoiles contraires _ 1ere de couverture

Alors que sa mère l’oblige à se rendre dans un groupe de soutien, Hazel, une jeune fille de 16 ans va rencontrer Augustus Waters. Ces deux jeunes sont tous les deux atteint d’un cancer. Elle, vit en permanence liée à une bouteille d’oxygène depuis qu’on lui a décelé un cancer de la thyroïde et des métastases dans les poumons. Lui, a été amputé d’une jambe un an et demi plus tôt et est en rémission. Ces deux jeunes à l’esprit vif vont très vite se lier d’amitié et partir à la recherche de Peter Van Houten, auteur du livre favoris d’Hazel, Une impériale affliction, pour lui demander ce qui est arrivé aux personnages après la fin du livre.

A la fois drôle et triste, ce roman traite de la vie, de la mort et du monde entre les deux. Comment continuer à vivre quand on est atteint d’un cancer ? Comment continuer à rêver avec une épée de Damoclès au dessus de la tête ? Une fois les premières lignes attaquées, on ne peut plus détacher nos yeux du livre. On s’attache vite à ces personnages au franc-parler qui nous fait sourire, on est triste nous aussi quand ils le sont, on s’énerve contre ce Van Houten ingrat et on voudrait balancer le livre quand on apprend certaines choses.

Impossible de rester impassible derrières ces mots, on est obligé de réagir et on se rend compte qu’on a de la chance d’être en vie et qu’on devrait profiter pleinement de chaque moment.

Un très bon livre, très bien écrit et qui se lit vite. Je vous le recommande vraiment chaudement. Pour info, vous pouvez le trouver à 16,90€ aux éditions Nathan.

Vous l’avez lu ? Vous en avez pensé quoi ?

C.

Prochain livre déjà entamé et très prometteur : Juste avant le bonheur d’Agnès Ledig.

Publicités

3 commentaires sur « Nos étoiles contraires de John Green »

  1. Bouleversée à maintes reprises à la lecture de ce bouquin… J’ai commencé « Juste avant le bonheur » hier, je l’ai d’ailleurs terminé quelques heures après… Dans la même lancée que « Nos étoiles contraires », sublime ! Bonne lecture !

    1. J’ai commencé et terminé Juste avant le bonheur hier aussi. Impossible de m’arrêter tellement j’étais dans l’histoire. Je ne m’attendais pas du tout à ce revirement de situation au milieu, ça m’a chamboulée. Pour les prochains lecteurs du livre, prévoyez la boîte de mouchoirs!
      @Brunet si tu as un livre à me conseiller je ne dis pas non, je n’ai plus rien sous la main 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s