Respirez, prenez l’air, profitez !

Je reviens vers vous pour un petit post râlouille, mes préférés. Râler, j’aime bien, ça me permet de relativiser, ça évite de s’énerver et puis, comme dirait l’Onc’Picsou, ça mange pas de pain. (Oui j’ai de supers références, et des expressions hypers tops qui veulent tout et rien dire.)

Illustration de Didier Millotte - Illustrateur.
Illustration de Didier Millotte – Illustrateur.

En marchant dans la rue ce matin, je ne sais pas pourquoi mais je suis tombée sur un peu tous les trucs qui peuvent m’énerver pendant mon trajet. Du coup, comme je suis sympa, j’ai décidé de vous faire une liste et de partager avec vous tous ces petits trucs presque anodins qui mis bout à bout peuvent devenir très agaçants. Bien sur j’exagère un peu, ça va sans dire, mais ça existe…

Déjà, je sors de chez moi et je me fais insulter de petite conne. (Ça commence bien). C’est sur que ne pas ouvrir la porte de son immeuble à un mec qui vous crie de loin, « attends mam’zelle », alors que toi c’est un peu une question de vie ou de mort si tu cours pas là tout de suite, maintenant c’est fini, tu vas louper ton tram et donc par la force des choses ta navette, arriver en retard au boulot, te faire engueuler et donc je vous laisse imaginer le reste de la journée.

Après mon footing matinal et forcé, où j’ai du jouer les Rambo pour me frayer un chemin parmi, les crottes de chien et les gens qui ont élu domicile sur cet endroit là du trottoir et malheur à eux si jamais ils bougent, je me retrouve dans le tram. Ouf !

Parcours commando vous avez dit ?

Et oui, marcher dans la rue, c’est parfois savoir se frayer un chemin parmi une foule en délire, mais surtout, éviter les obstacles qui s’offrent à vous.

La principale chose où il faut être méga vigilant : les trottoirs minés. Que ce soit les « jolies » crottes de chien, éparpillées un peu partout sur votre passage ou la joie de poser le pied sur un chewing-gum tout chaud, genre raclette partie sous la semelle, les trottoirs peuvent s’avérer de véritables tapis de fakir. Encore plus en automne où oh surprise, un petit cadeau a été déposé sous cette feuille que vous venez juste d’aplatir pour la faire craquer (chacun ses petits plaisirs). La municipalité a bien essayé plusieurs trucs, les sacs à crottes, jamais dispos quand tu en a besoin ou encore les cibles en forme de chaussure pour les chewing-gum, rien n’y fait, il y en a toujours qui trouvent ça plus sympa de redécorer la rue, et encore plus si ça peu embêter les autres, sinon ça ne serait pas drôle.

En parlant pollution et vie en communauté, arrêtons nous un peu sur les fumeurs. Oui, je sais, ça serait bien de les laisser tranquille un peu, mais bon mes narines sont sensibles et là des fois, je ne comprends pas tout. Tout d’abord, il y a le vent qui semble éprouver un malin plaisir à toujours souffler de telle sorte que même si la cigarette se trouve loin, rien à faire, la fumée, elle est pour votre pomme. Ça encore, on n’y peut pas grand chose. Mais pourquoi, expliquez moi pourquoi, les fumeurs se sentent obligés de partager leur pause cigarette avec toutes les personnes qui entre ou sorte du local. Fumer plus loin des entrées ça serait vraiment un effort physique insupportable ?
Et puis, il y a ceux, qui en manque de chien sûrement, se disent « tiens et si je promenais Camel aujourd’hui (ça marche avec Philip ou Malborough et tout le tralala hein). Eux, ce sont les fumeurs qui, tout comme vous, avancent, mais que malheureusement, vous n’arrivez pas à dépasser et dont vous vous tapez pendant tout le trajet, la super odeur de clope. Ils marchent c’est bien, mais depuis 5 minutes que vous les suivez, ils n’ont toujours pas tiré une latte. C’est devenu tendance de marcher la cigarette à la main ?

Autre truc insupportable, l’effet mur humain. Vous n’avez jamais remarqué ce phénomène, du « coin salon » mode nomade ? Bizarrement, les gens aiment bien ça s’arrêter comme ça, en plein milieu du passage et se mettre à papoter, genre c’est l’heure du thé et toi si tu veux passer ba fait le tour ou marche sur la route parce que oui, tu nous dérange. Ce mettre sur le côté ? Bah pourquoi faire ? On n’est pas tout seul dans la rue ?

Pour finir, et parce que en fait j’ai un peu perdu le fil de mon histoire, le tram. (Ou tout autre transport en commun d’ailleurs). Ah le tram, cette magnifique invention, qui vous permet de vous déplacer un peu partout en faisant de grands détours. Non, franchement, le tram, c’est pas mal. Pratique, une voie juste pour eux, donc plus de rapidité. Pas besoin de voiture, ni de chercher de place de parking. Quand ils sont à l’heure c’est encore mieux mais bon c’est pas mal et bien pensé. Bon là encore, symbole de vie en communauté absolu, le tram, c’est un peu la rencontre, la joie de découvrir l’égoïsme et la stupidité de certaines personnes. Dieu merci, tout le monde n’est pas comme ça !

Il y a les « a l’aisé Blaise », vous savez, ceux qui mettent leurs pieds sales sur les sièges ou qui préfère mettre leur sac sur la place à côté d’eux et qui font des têtes pas possible si vous leur demandez si vous pouvez vous asseoir.

En parlant de s’asseoir, il y a toujours des personnes qui font style je suis sourde et aveugle, ma place c’est ma place et toi mamie si tu veux t’asseoir et bah attend que je descende. Ou au contraire les personnes qui certes ont la priorité mais à qui ça boucherait le trou du cul de demander pardon ou de dire merci. Quand on en voit certain on commence à comprendre pourquoi les plus jeunes ne laissent plus volontairement leurs places.

En revenant sur la priorité, la politesse semble parfois être oublié par des gens qui n’ont toujours pas compris que s’ils laissaient sortir les autres au lieu de pousser pour rentrer ça serait bien plus simple et rapide. Mais apparemment non, ils sont pressés et vous si vous voulez descendre, ça sera à la prochaine station, parce que vous, c’est bien connu, vous prenez le tram pour vous balader.

Et le dernier pour la route, mon grand copain, le pseudo joueur d’accordéon qui en plus de vous casser les oreilles vous demande de l’argent. Un petit coup de main ça pourrait se faire, mais mec, si tu viens habillé en Adidas, Nike et autre, je trouve ça juste abusé. Après on va dire que je suis méchante et sans cœur, mais il y a un moment ou trop c’est trop !

Il doit y en avoir d’autres des trucs un peu embêtants que les autres font quand vous vous promenez, c’est sur, mais ceux là, c’est ceux qui m’agacent le plus. Alors pour éviter de devenir une vielle mégère aigrie, j’essaie de faire attention à ce que je fais, mais j’en ai conscience, des fois, ça doit être moi la big relou qui embête quelqu’un d’autre.
Quand même, ça me fait me poser pleins de questions existentielles tout ça, et j’espère qu’on ne deviendra pas de pire en pire… En attendant, j’ai pour projet d’aller voir comment ça se passe ailleurs, peut être que le français est une espère rare… (Arrogants et suffisants, sont les termes qui nous qualifies en Australie, ça craint quand même, le pire, c’est que je commence à comprendre pourquoi ils pensent ça de nous :/)

Allez, je vais arrêter de râler un peu, la vie est belle quand même ! Et si vous pouvez, levez la tête quand vous marchez, parfois, vous verrez qu’il y a de supers trucs à voir tout autour de nous, auxquels on ne fait pas assez attention.

Qu’est-ce qui peut vous énervez vous dans la rue ? Des petites anecdotes à partager ?

C.

Publicités

2 commentaires sur « Respirez, prenez l’air, profitez ! »

  1. (Je le refais, ça s’est envoyé tout seul NIARK) AHAH j’ai aimé ton article !!! Je pense tout pareil, grrr que les gens sont chiants dehors! Mais c’est marrant car on dit souvent que ce sont les parisiens qui pensent comme ça (Exemple : un jour je traînais avec une fille de Province et je me suis « enervé » car un mec s’était arrêté bim d’un seul coup devant moi et elle m’avait dit « tu es bien Parisienne, le trottoir est à tout le monde, il a le droit de s’arrêter s’il veut » MOUAIS !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s